acheter un vehicule au chili

en ne parlant (presque) pas espagnol, c'est possible !


 

Il y a quelques semaines, nous étions dans votre cas : hyper motivés à l'idée d'acheter un véhicule pour parcourir les routes d'Amérique du Sud, partir à l'aventure ! Et surtout, nous cherchions des infos dans tous les sens ! Notre entrée sur le continent américain s'est faite par le Chili, car durant nos recherches, on a rapidement trouvé que c'était l'endroit le plus facile pour l'acquisition d'un véhicule en temps qu'étranger. On s'est alors mis à chercher un peu partout les informations utiles à cette démarche. Et, pour vous faciliter la tâche, nous allons vous compiler les résultats de nos recherches et notre expérience dans cet article. Car aujourd'hui, nous sommes les heureux propriétaires du Toy ! Et en suivant ces conseils et astuces, vous serez vous aussi, propriétaires d'un véhicule au Chili, et ce, même si vous ne maîtrisez pas l'espagnol ! Vous verrez, c'est possible ! 

 

Vous devrez passer par trois (quatre) grosses démarches, chacune comprenant plusieurs étapes: 

  1. OBTENIR UN RUT
  2. TROUVER UN VEHICULE
  3. DEVENIR PROPRIETAIRE DU VEHICULE
  4. (ASSURER LE VEHICULE) 

1. OBTENIR UN RUT

Avant toute chose, si vous avez vraiment l'intention d'acheter un véhicule, il vous faudra obtenir le fameux sésame chilien : Le RUT (ROL UNICO TRIBUTARIO) 

C'est un numéro propre à chacun, qui est demandé absolument partout ! (Pour comptabiliser des points fidélité au supermarché, pour acheter une télé, pour faire un devis dans un garage, acheter un véhicule etc ...) Obtenir « ce précieux » en étant étranger constituera la première étape de votre démarche. 

Cela se fait en trois temps : 

PREMIEREMENT : TROUVER UN GARANT
Il n'y a malheureusement pas 36 solutions: il vous faut un "parrain" chilien ou une personne qui réside au Chili, ayant elle même un RUT. Cette personne doit accepter de se porter garant pour vous (une personne peut se porter garant pour plusieurs personnes non chiliennes).
Si vous n'avez pas de connaissance au Chili, il existe des groupes Facebook de français au Chili ("Français à Santiago du Chili", "Français au Chili" et "Les Français au Chili"), ou en dernier recours, des Français qui le feront volontiers, moyennant finance. (Business is business!)

 

DEUXIEMEMENT: SE RENDRE CHEZ LE NOTAIRE (avec le garant) 
Les choses à prévoir : 

DE VOTRE COTE

COTE GARANT

·        Votre passeport

·              De la monnaie

·    Ce document "PODER" complété : un document pour chaque personne pour qui elle se porte garant (Télécharger le doc)

·     Son RUT 

  

Nous insistons sur le fait que la présence du garant est indispensable chez le notaire. 

La première chose à faire, c'est de prendre un ticket car ici, c'est chacun son tour.


Le premier guichet est celui des photocopies. Et ça tombe bien puisque c'est celui qui vous intéresse. (Il est important de les faire faire ici car elles seront authentifiées.) Faites faire les copies suivantes : 
- 1 de votre passeport 
- 1 de la carte RUT de votre garant (en autant de fois que de personne pour lesquelles elle se porte garant)

Vous devrez ensuite vous rendre à la caisse pour payer avant de pouvoir récupérer vos photocopies, au même guichet qu'au départ. Comptez en moyenne 1000 pesos par copie.

Après avoir récupéré vos photocopies (et votre passeport!), passez au guichet d'à côté, sans ticket cette fois-ci. Là, on vous demandera : 
- les photocopies que vous venez de faire 
- le document "PODER" préalablement complété par votre garant 

Il vous sera demander de le signer et d'y apposer l'emprunte de votre pouce droit. 

Voilà, vous avez tout les papiers qu'il vous faut pour passer à la dernière étape ! 

Nos conseils : allez-y dés l'ouverture du bureau ou évitez les horaires entre 12:00 et 14:00. Retrouvez l'adresse du notaire chez qui nous nous sommes rendus pour cette démarche, en fin d'article. 

TROISIEMEMENT : SE RENDRE AU SERVICE DES IMPÔTS
Pour cette démarche, la présence de votre garant n'est pas nécessaire. 

Attention, vous devez vous rendre dans le centre dont dépend votre garant. (Nous n'avions pas cette information alors nous nous sommes rendus dans le service le plus proche où on nous a gentiment indiqué l’adresse du service correspondant)

Rendez vous à l'accueil et demandez le formulaire 4415.1. (Voir notre exemple pour vous aider à le compléter). (Il n'est pas possible de l'imprimer et de le compléter au préalable car le format est plus grand qu'une feuille A4)

 

Prenez un ticket. La machine va vous demander votre RUT : entrez celui de votre garant. (Si besoin, demandez de l'aide à l'accueil). Lorsque vient votre tour, dites que vous souhaitez un RUT provisoire et donnez l'ensemble des documents suivants :

-               Le formulaire 4415.1

-               Le PODER

-               La copie de votre passeport

-               La copie du RUT de votre garant

 

Armez vous d'un peu de patience et vous ressortirez de là avec votre RUT ! (Pensez à vérifier les informations : orthographes etc. Nous, il y avait une erreur dans l'orthographe du prénom de Reshad.)

 


2. TROUVER UN VEHICULE

Eplucher les petites annonces

La mission commence avant de mettre le premier pied au Chili, en parcourant les petites annonces. Voici quelques sites qui peuvent vous aider. 

- Yapo (leboncoin chilien)
- Voyage Forum, rubrique Petites Annonces

- Groupe Facebook Overlanding Buy & Sell

- Groupe Facebook PanAmerican Travelers Association

Notre conseil : si vous n'avez pas de compte au Chili, privilégiez d'acheter à un vendeur français ou Européen. Ça vous facilitera la vie (voir plus bas, rubrique Paiement), ça vous facilitera aussi beaucoup la tâche si, comme nous, votre niveau d’espagnol est resté en 3ème.)    

Vérifier la paperasse

Votre véhicule va bien. Il faut à présent s'assurer que tout est en règle au niveau de ses papiers d'identité et de ceux du propriétaire. Le propriétaire doit être en mesure de vous fournir : 
- el padrón (l'équivalent de notre carte grise) : Voir l'exemple
- Le Permiso de Circulacion : voir l'exemple
- le contrôle technique en cours de validité (Vérifier la date d'expiration et son contenu !)
- son RUT 
- la multa de transito de no pagas : Ce document est à fournir le jour de la vente, daté du même jour. Vous pouvez vérifier au préalable sur ce site si le véhicule que vous envisagez d'acheter ne fait pas l'objet d'amendes non réglées. Il vous faudra pour cela, demander au vendeur la patente du véhicule.


3. DEVENIR PROPRIETAIRE DU VEHICULE

 

Petite précision mais pas des moindres : il est impératif d'avoir votre permis de conduire international si vous souhaitez rouler à l'étranger. Ce document n'est pas demandé chez le notaire mais, en cas de contrôle par la police, se sera automatique. Cette démarche est gratuite et est à faire avant de quitter la France : Voir la démarche.


Bien différent de notre système où tu fais une transaction de voiture entre particulier sur un parking pour ensuite passer des heures à la préfecture ou faire appel à une société spécialisée pour avoir ta carte grise, ici c'est (encore) chez le notaire que ça se passe ! Le vendeur et l'acquéreur doivent être présents. (Sans rendez-vous)

 

Prenez un ticket et attendez votre tour. Expliquez à la personne qui vous reçoit que vous venez pour l'acquisition d'un véhicule et remettez l'ensemble des documents cités dans le tableau ci-contre. On  vous demandera le montant de la transaction. Comptez environ 20 minutes pour que le contrat soit rédigé. Vérifiez bien les informations (Orthographe de votre nom, numéro de RUT, adresse du garant etc.) avant de le signer et d'y apposer l'emprunte de votre pouce. Vous recevrez alors sous une quinzaine de jour, les papiers du véhicule à votre nom, à l'adresse donnée (celle de votre garant en général). Si vous envisagez de prendre la route rapidement et de quitter le Chili, vous devez demander un autorisation de sortie du territoire Chilien en précisant les pays que vous envisagez de visiter en autant d'exemplaires que de pays concernés (Voir exemple d'autorisation). Vous aurez ensuite à passer en caisse pour procéder au paiement des frais avant de récupérer votre contrat de vente. Voilà, vous êtes propriétaires ! Le vendeur doit vous remettre l'ensemble des papiers du véhicule, ainsi que les clés. 

A prévoir de votre côté

Documents à prévoir côté vendeur

Après la vente, vous devez avoir en votre possession

Passeport

RUT

De l'espèce

 

 

 

Le padron (Ou certificado de inscripcion): document sur lequel figure les informations principales du véhicule (coloris, année, nom du modèle, marque etc.)

Le certificado de anotaciones, le certificat d’inscription du véhicule au registre Chilien

Le multa de transito no pagadas (ou Certificado de Multas),daté du jour de la vente : c’est un certificat qui montre que le véhicule ne fait pas l’objet d’amendes non réglées en cours (possibilité de le récupérer sur le site web du registro civil).

Le permiso de conducir, le certificat qui autorise le véhicule à circuler.

Le contrôle technique validé, incluant le certificat d’émission de gaz 

Son RUT et sa pièce d'identité (Passeport)

 

Le contrat de vente

Le Padron

Le permiso de conducir

Le contrôle technique

L’assurance du véhicule

L’autorisation de sortie du territoire : ce document vous sera utile uniquement si vous envisagez de quitter le Chili avec le véhicule, avant d’avoir récupéré le Padron à votre nom : demandez le au notaire !

 


Et pour le paiement, on fait comment ?  

Nous vous conseillons de privilégier les transactions entre français ou Européens, ou un Chilien qui aurait un compte en Europe. Pourquoi ? Parce qu'il n'existe aucun accord entre nos banques françaises et les banques Chiliennes (Hors zone SEPA) : les transactions sont donc très longues (elles transitent par l'Espagne). Jusqu'à un mois pour que l'argent de votre compte français arrive sur un compte Chilien. De plus, les démarches semblent compliquées car les banques Chiliennes demanderaient tout un tas de garanties. Donc beaucoup de complications, de temps, de stress ... Il y a l'option Western Union ou MoneyGram mais là où nous nous sommes renseignés, le montant serai limité à 5000 € et il faut vous renseigner sur les taxes au passage ... Vous pouvez faire le choix de venir de France avec votre mallette pleine de billet mais là, nous vous le déconseillons si vous souhaitez dormir serein ! Non, vraiment, la solution qui nous paraissait la plus simple était celle d'acheter à des Européens. Notre garant (cet ange tombé du ciel !) nous a bien spontanément proposé de servir d'intermédiaire pour le transfert d'argent mais nous n'avons pas voulu abuser de sa gentillesse. (Mais c'est une solution que vous pouvez envisager si vous connaissez bien votre garant et s'il est Français. Les expatriés ont souvent un compte en France et un compte au Chili ce qui explique sa proposition). A vous de voir comment vous organiser : faire le virement avant la vente, ou après. C'est à voir avec le vendeur. Nous avons effectué la transaction en direct chez le notaire, sous les yeux du vendeur, une fois le contrat de vente signé. (La magie d'Internet !) Pensez à vous renseigner au préalable auprès de votre agence bancaire pour savoir si vous pouvez effectuer toutes les opérations que vous désirez depuis Internet (Enregistrer le RIB du bénéficiaire, effectuer le virement d'une somme importante etc. car certaines banques ne permettent pas de tout faire en ligne).

4. ASSURER LE VEHICULE

Ce paragraphe vous concerne si vous envisagez de quitter le territoire Chilien. Il faudra alors penser à assurer votre véhicule en conséquence ! 

 

Nous ne pouvons que vous conseiller l'Agence MAPFRE car c'est la seule que nous sommes allés voir. Vous trouverez l'adresse ci-dessous. 

Nous avons assuré le véhicule pour 6 mois (Pas possible moins), pour l'Argentine, le Pérou et la Bolivie pour un montant total de 96 250 pesos (soit environ 130 euros). Pour information, le contrat stipule que sont également pris en charge les pays suivants : Paraguay, Uruguay et Brésil


Quelques bonnes adresses :

Le notaire chez qui nous sommes allés 

Le service des impôts (Première fois)

Le bureau d'assurance MAPFRE


Pour entretenir  votre COMBI avant la vente (spécialiste COMBI Volkswagen)

Pour vous faire faire un matelas sur mesure (Entreprise Espumix)



N'hésitez pas à nous faire part de votre expérience, cela peut servir à tous ! Et si vous avez des questions, il est préférable de nous les poser via la rubrique "Contact". Nous pourrons ainsi vous répondre directement par mail. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

En ce moment, nous sommes par ici :


Suivez-nous ici aussi !